RÈGLEMENT POLICE

Attention, un non-respect d’une de ces règles pourra être suivi d’une sanction allant d’une sanction légère à un ban définitif selon la situation. Tâchez de les respecter.

Règles générales :

Toujours privilégier la parole, même dans les cas les plus extrêmes.

Un policier se doit de menotter toute personne subissant un contrôle.

La police se doit d’arrêter toute personne présentant une arme.

Toujours se rendre en cas d’infériorité numérique.

Un policier doit toujours privilégier son tazer à son arme létale.

Si vous mourrez, vous devez prioriser l’appel de soin si des pompiers sont connectés, ainsi que suivre le RP correspondant.

Un policier se doit de ne pas manquer de respect à :
• ses supérieurs
• aux civils ou tout autre personne lambda

Les dispatchs se font uniquement au commissariat de la Trinité, contre le mur du bâtiment de réunion. Ils seront effectués par le policier le plus haut gradé :
• Si un/des membre(s) n’accepte(nt) le dispatch, il(s) pourra/ont être sanctionné(s)

La police a le devoir de protéger ses citoyens, en réagissant le plus rapidement possible.

Le mode life est un jeu roleplay, demandant un peu de sérieux surtout dans la police. Tâcher d’allier plaisir et sérieux.

Les silencieux sont réservés pour les opérations.

Sont qualifiés d’opérations les actions requérant le D.I.R.P et/ou tirées de la liste ci-dessous.

Si une faute est commise sur ordre d’un supérieur, c’est le supérieur qui sera sanctionné.

Le retour sur action est totalement interdit :
• Cas particulier: si l’action se déroule dans un commissariat, vous vous devez de spawn à un autre commissariat.

Un policier ne peut pas avoir une autre activité.

Règles concernant

1 Véhicules :

Les véhicules ne sont sortis que dans le cas d’une patrouille, d’une opération ou d’un entraînement.

Tout véhicule ne servant pas devra être immédiatement rangé.

Les hunters ne sont réservés que pour les opérations et ne peuvent qu’être utilisés par le D.I.R.P (sauf exception).

Les hélicoptères ne sont sortis que pour les opérations ou les patrouilles aériennes. Toute utilisation sans autorisation sera sanctionné immédiatement.

2 Équipements :

Tout policier devra être équipé avec l’équipement se trouvant dans SON shop. Tout équipement ne correspondant pas au grade du policier sera retiré et les 2 membres (le donneur et l’utilisateur) risquent une sanction immédiate.

La tenue de police complète (tenue et béret) doit être porté obligatoirement.

Les tenues de plongées ne peuvent être utilisées que sur la demande d’un supérieur pour une opération.

3 Opérations :

Les opérations peuvent être de plusieurs types et seront dirigés par le plus haut gradé :

• Prise d’otage :

- Il faut minimum 5 policiers connectés pour effectuer une prise d’otage.

- Si une prise d’otage est lancée alors que ce nombre n’est pas respecté, les policiers sont priés de ne pas intervenir et de faire un rapport de cette situation à un membre du staff le plus rapidement possible.

- Le responsable de l’opération est le plus haut gradé présent.

- Le négociateur est désigné par le responsable de l’opération. Celui-ci devra se rendre sur les lieux en n’étant pas armé.

- Le négociateur ne peut ni être tué, ni pris en otage, ni dépouiller de sa tenue. Toutefois, la fouille est autorisée.

- La police ne doit pas tenter de d’intervenir tant que la sécurité des personnes prises en otage n’est pas assurée.

• Banque fédérale :

- 5 policiers connectés + 1 membre du D.I.R.P

- Le responsable de l’opération est le plus haut gradé présent.

- Une négociation sur le lieu de la banque devra être lancée avec un des parlementaires du camp opposé.

- Si les rebelles se rendent, une réduction de peine est de mise.

- Si les rebelles ne se rendent pas, le tir à vue est autorisé.

- Les règles du négociateur restent les mêmes que pour une prise d’otage.

• Raids de bases :

- Un raid de base rebelle doit être annoncé 3 minutes avant le début des hostilités. La police doit garder 1 KM de distance avec la base.

- Pour lancer un raid de base, il doit y avoir au moins 5 policiers et 2 membres du D.I.R.P.

- Un raid de base peut être engagé si la personne ou le groupe poursuivi s’y réfugit ou si la position d’une des bases est révélée à la police.

- Le responsable des opérations est le plus haut gradé présent.

- Le tir à vue est autorisé. Cependant si une personne vient de spawn, le policier le plus proche d’elle doit impérativement la prévenir du raid. Celle-ci ne pourra cependant pas prendre part à l’action.

• Tiers opérations :

- Pour tout autre type d’opérations, c’est le plus haut gradé présent qui dirige.

- Privilégiez la parole plutôt que le combat, cependant n’en restez pas moins prudent.